Réflexions...

Hauts les coeurs !

Qu’il est loin le temps béni où le consommateur qui ne voulait pas se mettre aux fourneaux n’avait d’autre choix que d’ouvrir son congélateur pour en sortir un plat industriel ou de venir acheter une pizza fabriquée artisanalement, sous ses yeux, puis rentrer vite chez lui la déguster encore toute chaude. 

Aujourd’hui, ce n’est pas facile d’être pizzaïolo en camion !

Au parcours du combattant pour obtenir une « autorisation municipale d'occupation du domaine public », à l’organisation de l’entreprise, à la gestion du stock, du matériel, etc. (notre quotidien, en fait !) vient s’ajouter la dernière tendance de consommation, la « slow-food ambulante », fraîchement débarquée d’outre-Atlantique avec des méthodes de travail issues de la restauration classique à des prix compétitifs.

Cela n’a plus grand-chose à voir avec ces chaînes de restauration rapide ou ces snacks que nous avions l’habitude d’avoir comme concurrents. Sans parler de ces chaînes de franchises basées sur de nouveaux concepts qui captent une clientèle qui se laisse séduire par un « marketing agressif » à grands coups de publicité tapageuse !

L’évolution de la consommation alimentaire est irréversible, beaucoup l’on compris et s’y engouffrent.

Ne baissons pas les bras !

Précurseurs de ce mode de consommation en France (c'était il y a 50 ans !), nous nous devons de rester des « artisans sans concession », avec notre savoir-faire et nos produits travaillés quotidiennement avec technicité, maîtrise et respect afin d’offrir à nos clients une pizza artisanale de qualité au juste prix.